Immobilier : Quels changements prévoir en 2018 ?

immobilier royan

De nombreuses mesures entrent en application en cette année 2018 : Suppression de la taxe d'habitation, modifications des montants des APL, révision des dispositifs Pinel et du Prêt à Taux Zéro (PTZ)...

Découvrez l'ensemble des mesures mises en place à partir de 2018 et leurs effets sur votre budget et vos projets immobiliers.

  • Disparition de la taxe d'habitation

La taxe d'habitation va disparaître progressivement d'ici 2020.

Voici les conditions à respecter afin de réduire votre taxe d'habitation :

  • Célibataires : avoir avec un revenu fiscal de référence inférieur à 27 000 €
  • Couples : avoir avec un revenu fiscal de référence inférieur à 43 000 €
  • Couples avec enfant(s) : avoir un revenu fiscal de référence inférieur à 55 000 €

Si vous répondez à ces conditions, vous ne vous acquitterez que de 70 % du montant de votre taxe d'habitation en 2018 ; 40 % en 2019 et rien en 2020.

 

  • Taxation du Plan Epargne-Logement (PEL)

Les PEL ouverts à partir du 1er janvier 2018, seront taxés à 30% du montant total des intérêts perçus dès la première année.

A noter : cette mesure ne concernera pas les comptes ouverts avant 2018. Concernant les PEL ouverts avant 2006, ils seront toujours exemptés d'impôts sur les intérêts.

 

  • Réforme des dispositifs Pinel et du PTZ

Le dispositif Pinel et le Prêt à Taux Zéro (PTZ) sont reconduits pour 4 ans jusqu'au 31 décembre 2021 et devraient être recentrés dans certaines zones. 

Pour en savoir plus sur le zonage de la Loi Pinel, consultez sur le site https://loipinel.fr/zones-loi-pinel

 

  • Simplification de la résiliation des assurances emprunteurs

A partir du 1er janvier 2018, tout particulier pourra résilier à chaque date d'anniversaire, son assurance de prêt immobilier en cours (souscrite avant le 1er mars 2017).

Jusqu'à présent, la contractualisation d'un crédit immobilier devait s'accompagnée d'une assurance de prêt réclamée par les banques.
Grâce à cette mesure, les emprunteurs pourront bénéficier d'une mise en concurrence entre les banques et les acteurs des assurances privées et espérer ainsi faire des économies.

 

  • Baisse de la taxation sur la vente de terrains

Depuis le 1er janvier 2018 et jusqu'en 2020, tout particulier qui mettra en vente un terrain constructible profitera d'un abattement fiscal permettant de réduire l'imposition sur la plus-value.

Voici les montants de cette réduction :

  • 100 % pour une cession réalisée en vue de construire un logement social
  • 85 % pour une construction intermédiaire
  • 70 % pour de la construction libre (un immeuble de promoteur ou une maison individuelle)

 

  • La disparition de l'ISF au profit de l'IFI

Un nouvel impôt centré exclusivement sur le patrimoine immobilier fait son apparition cette année :
il s'agit de l'IFI (impôt sur la fortune immobilière) qui remplace le fameux ISF (impôt de solidarité sur la fortune).

L'IFI, tout comme l'IFS, concerne les particuliers dont la valeur du patrimoine est d'au moins 1 300 000 €. De même, la résidence principale bénéficie toujours d'un abattement de 30%.

Quant aux valeurs mobilières et aux placements financiers, ils ne sont pas pris en compte par l'IFI.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur : https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A12310

 

Pour avoir plus de précisions sur les changements immobiliers des années à venir, n'hésitez pas à demander des informations complémentaires au cabinet Simonet Immobilier